Les chapeaux de fer en zone tropicale

1 La reconnaissance et l'interprétation des roches ferrugineuses en zone tropicale

Les roches ferrugineuses sont tellement banales en Afrique de l'Ouest, qu'elles sont considérées comme des obstacles à l'observation des autres roches, par les géologues et prospecteurs. Cette domination des roches ferrugineuses climatiques rend difficile, il est vrai, l'identification d'autres types de roches ferrugineuses. C'est notamment le cas des roches sulfurées altérées, qui sont très fréquemment ferrifères.

 

La proportion des minéralisations sulfurées dans l'ensemble des roches est infime, car les roches sont principalement constituées de silicates notamment toutes les roches magmatiques, presque toutes les roches métamorphiques et 80 % des roches sédimentaires, et les roches carbonatées représentent 20 % des roches sédimentaires et 1 % des roches métamorphiques. Les autres roches, phosphatées et sulfurées par exemple, sont infiniment moins représentées que les autres, mais comme elles offrent des perspectives d'application industrielle incomparablement plus fortes, cela leur donne un intérêt particulier.

 

Il en résulte que l'altération des roches silicatées est bien établie et cadre la physiographie des principaux paysages, à l'échelle planétaire. D'un autre côté, l'altération des sulfures est bien connue, avec ses mécanismes et ses expressions spécifiques, du fait de son intérêt économique possible. Cependant ces deux domaines sont rarement confrontés, ce qui fait que leurs enseignements respectifs ne sont pas croisés et Routhier (1963) a pu souligner l'ambiguïté caractéristique des zones tropicales où il estime impossible de distinguer chapeaux de fer et cuirasses, alors que l'enjeu est important dans la recherche des métaux.

 

Les enjeux du diagnostic spécifique des cuirasses latéritiques et des chapeaux de fer, qui ont évolué depuis l'ère préindustrielle, sont différenciés aussi, et schématisés par le tableau.

 

Tableau 1

Les enjeux des roches climatiques ferrugineuses pour la ressource minière

 

Quelques rappels dans ces domaines autoriseront à aborder la conjonction de l'altération tropicale avec celle des roches sulfurées. Pour finir des enseignements généraux seront tirés, sur les conséquences pour la recherche de minéralisations sulfurées en zone tropicale, en Afrique de l'Ouest tout du moins.